Les actus de la cité

Documentation : un autre grand chantier au sein de la Cité

04.02.2016
IMPRIMER
PARTAGER

La fusion des fonds du centre de documentation du musée de la tapisserie créé en 1982 et de la bibliothèque de l’École nationale d’Art Décoratif (ENAD), fondée en 1884, permettra de constituer un centre de ressources d'envergure au sein de la Cité de la tapisserie. Avec les 6 000 ouvrages spécialisés du centre de documentation du musée, ce sont en tout plus de 12 000 ouvrages à fusionner pour l’ouverture de la Cité de la tapisserie cet été.

La création de cet ensemble documentaire de niveau international suppose un long travail de cotations, commencé en 2015. Catherine Giraud, responsable du centre de documentation, fait le point sur le grand chantier de la bibliothèque.

Pour correspondre à la spécialisation du futur centre de ressources, chaque ouvrage du fonds de la bibliothèque de l’ENAD est référencé en fonction de sa thématique afin de lui attribuer une nouvelle cote1. En effet, les ouvrages de l’ENAD ne présentant pas de cotes différenciées au moment de leur dépôt à la Cité de la tapisserie en 2013, il était impossible de les intégrer à la classification fine exigée par la spécialisation "Tapisserie, Tapis et Arts Décoratifs" du futur centre de ressources, l’objectif étant qu’ils s’insèrent le plus naturellement possible les séries existantes du centre de documentation.

Dès son ouverture, le centre de documentation avait fait le choix d’un système de classification alphanumérique. La classification traditionnelle "Dewey", employée par la majorité des bibliothèques généralistes – celle qui permet de retrouver, par exemple, tous les livres d’art sous une cote commençant par 700 ARTS – ne pouvait pas absorber toute la variété des sous-thématiques et la plupart des ouvrages auraient reçu la même cote.

Les séries du centre de documentation seront légèrement adaptées pour accueillir le fonds de l’ENAD, plus généraliste et qui contient beaucoup de grands formats et quelques raretés (notamment l’intégralité des rapports de l’Exposition universelle de 1900, ou encore la bibliothèque de l’érudit Maurice Dayras). La nouvelle classification de certains ouvrages de l’ENAD, par exemple l’insertion de livres d’ébénisterie ou d'ouvrages sur les styles de mobilier au sein de la série "Mobilier tissé", est envisagée comme un réel enrichissement de l’angle tapisserie du centre de documentation initial.

Avec des dizaines de cartons de livres manipulés, cotés et stockés chaque jour, ce sont déjà près de 130 mètres linéaires d’ouvrages prêts à rejoindre leurs futurs rayonnages.

1. Une cote est une numérotation thématique, qui correspond également à la localisation physique de l’ouvrage sur les rayonnages de la bibliothèque.