Les actus de la cité

L’atelier du Mobilier national s’ouvre à la visite

17.05.2018
IMPRIMER
PARTAGER

L’atelier de restauration de tapisseries du Mobilier national, hébergé au deuxième étage de la Cité internationale de la tapisserie, ouvrira désormais ses portes au public, chaque jeudi, entre 14h et 16h.

Cet atelier de restauration du Mobilier national représente une quarantaine de techniciens d’art répartis sur deux sites, à Paris et à Aubusson. Dans les années 1990, au moment de la politique de décentralisation, le Mobilier national décide de l’ouverture d’un second atelier en Creuse. En 1992, les futurs techniciens d’art sont recrutés et reçoivent une formation en 3 ans mise en place au sein de l’École nationale d’Art décoratif d’Aubusson (ENAD). L’atelier entre en production en 1996 ; ses techniciens d’art sont donc les plus anciens locataires du bâtiment de la Cité de la tapisserie. Délocalisés temporairement pour les travaux de création de la Cité de la tapisserie au sein du bâtiment de l’ENAD, ils retrouvent leur atelier historique entièrement réhabilité à l’ouverture de la Cité en 2016.

Les restaurateurs travaillent sur des tapisseries et tapis – principalement des tapisseries de la manufacture des Gobelins (Paris) des XVIIe et XVIIIe siècles – pour le compte de l’État : des œuvres issues des collections publiques d’ameublement du Mobilier national, dont les pièces habillent les hauts lieux de la République (Présidence, Sénat, ambassades, etc.). Ils travaillent également sur les collections patrimoniales du Mobilier national.

Suivant la nature de la commande et la destination de l’œuvre, les techniciens d’art optent pour sa restauration ou sa conservation. Quelle différence entre ces deux traitements ? La première s’applique aux tapisseries destinées à un usage pratique suite à l’intervention (ameublement, tapis), ce qui rend nécessaire le retissage des parties manquantes ou usées. La conservation, quant à elle, intervient dans une logique de stabilisation de la tapisserie, principalement pour les tapisseries murales, afin de rendre sa lecture de nouveau possible sur le plan artistique, tout en altérant le moins possible son état d’origine.

Actuellement, les employés de l’atelier aubussonnais du Mobilier national travaillent à la restauration d’un tapis et à la conservation de plusieurs tapisseries murales et d’ameublement.

Afin de permettre un véritable échange entre le public et les techniciens d’art, les visites, accompagnées par le personnel de la Cité, sont limitées à 15 personnes simultanées. La visite est comprise dans le tarif d’entrée à la Cité de la tapisserie, il suffit de se présenter à l’accueil quelques minutes avant le départ des visites principales de 14h15 ou 15h15.

Renseignements au 05 55 66 66 66 ou par mail sur contact@cite-tapisserie.fr.