Les actus de la cité

Représentation des gestes et processus de création - 18e-21e siècles

09.11.2017
IMPRIMER
PARTAGER

La Cité internationale de la tapisserie présente, en partenariat avec l’université Clermont-Auvergne, le Centre de recherches sur les littératures et la sociopoétique et le Centre d’histoire Espaces et Cultures, une journée d’étude intitulée « Tapisserie et arts textiles. Représentation des gestes et processus de création du XVIIIe au XXIe siècle » et ouverte à tous. Découvrez le programme détaillé de cette journée.

Le jeudi 16 novembre prochain, cette journée d’étude pluridisciplinaire s’intéressera à la question de la représentation des gestes et techniques de la tapisserie et des arts textiles dans la littérature et les arts visuels, par exemple les planches d’encyclopédie, depuis le XVIIIe siècle.

Il s’agira de mettre en lumière ce que disent ces représentations de la réalité de ces savoir-faire, et ainsi de comprendre l’enjeu idéologique et symbolique de telles représentations : le choix du cadrage ou de la description est-il motivé par des intérêts esthétiques ? S’agit-il de représenter les « beaux gestes » aux dépens d’autres qui le seraient moins ? Les différents intervenants tenteront d’apporter des réponses à ces interrogations.

Cette journée d’étude est ouverte au public (entrée gratuite dans la limite des places disponibles ; le public est prié de ne rentrer qu’entre deux conférences).

Programme détaillé :

- 9h : accueil, par Emmanuel Gérard, directeur de la Cité de la tapisserie

- 9h15 : présentation de la journée, par Bruno Ythier, conservateur de la Cité de la tapisserie, et Jean-François Luneau, université Clermont-Auvergne

- 9h30 : «  À propos de passementerie : quelques incohérence entre article et planches de l’Encyclopédie », par Guy Scherrer, Lyon

- 10h25 : «  Fileuses à l’arrêt dans la poésie de Marceline Desbordes-Valmore », par Catherine Deplagne-Kouyoumdjian, université Clermont-Auvergne

- 11h10 : pause

- 11h30 : « La fabrication des tapis à travers les gravures et les photographies au XIXe siècle », par Juliette Ronsin, université Paris VII

- 12h15 : « La tapisserie, le mythe et l’allégorie : les Gobelins sous la Troisième République », par Zané Purmale, université de Bordeaux

- 13h : repas

- 14h30 : « Tapisserie ou broderie ? Des difficultés à décrire une pratique marginale de l’art textile au début du XXe siècle : l’exemple de Blanche Ory-Robin (1863- ca 1942), par Nathanaëlle Vimare-Tressol, université de Poitiers

- 15h15 : « 3524 nœuds de collisions humaines : les nœuds, les tissus, les tapisseries comme éléments de la théorie du cinéma de Serguei Eisenstein », par Olga Kataeva, université Paris I

- 16h : « Creation and Consumption : Victor Prouvé and Lorrain textiles at the 1925 Exposition », par Claire O’Mahony, Oxford

- 16h45 : Conclusions