Appels à création

Sans Titre - "Corde pixels"

IMPRIMER
PARTAGER

Mathieu Mercier, 3e prix - Appel à création 2011
Tapisserie de basse lisse, laine, polyester métallisé, 3,20 m x 3,20m.

Menant une réflexion sur la définition de la place de l’objet dans l’industrie et dans le champ de l’art, les travaux de Mathieu Mercier, Prix Marcel Duchamp 2003, se caractérisent par un questionnement permanent sur les fonctions symboliques et utilitaires des objets. Ses productions témoignent d’une attitude décomplexée vis-à-vis des objets du quotidien dans une approche radicale libérant l’objet, unique ou sériel, de toute connaissance acquise. 

L’œuvre de Mathieu Mercier primée lors de la deuxième édition de l’appel à création contemporaine de la Cité de la tapisserie se construit autour d’un jeu d’aller-retour entre la matière et le motif. De loin, le spectateur ne reconnaît qu’un motif textile dont il ne réussit pas à déterminer de quelle matière il est fait. À mesure que l’on s’approche de la tapisserie, le motif se brouille, on ne voit plus qu’un amas de pixels mais on réussit alors à percevoir la matière textile de l’œuvre. La tapisserie se compose et se décompose donc selon le mouvement effectué pour donner "l’illusion d’une représentation réaliste à distance pour devenir géométrique de plus près" selon les mots de l’artiste.

Pour la réalisation de son œuvre en tapisserie, Mathieu Mercier a indiqué son vœu d’obtenir une tapisserie la plus plate possible, en trompe-l’œil, en rupture avec l'effet d'imitation de l'objet représenté qui aurait pu être attendu dans un tel projet. En outre, la gamme chromatique est resserrée à sept couleurs. Avec cette œuvre, Mathieu Mercier s’intéresse à la mise en place de mini-tapisseries réalisées à partir de fragments de sa corde. Cette œuvre de Mathieu Mercier s’inscrit dans une série de travaux réalisés par d’autres personnes (artisans…).

Le tissage de cette corde monumentale de 3,20 m x 3,20 m, réalisé par les lissiers Daniel Bayle et Agnès-Marie Durieux pour l'atelier Pascal Legoueix, a été libéré du métier à tisser le 6 juin 2014.

Mathieu Mercier est diplômé de l’École Nationale des Beaux-Arts de Bourges et de l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques de Paris. En 2003, il a remporté le Prix Marcel Duchamp. En 2007, l’ensemble de son œuvre est exposé au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Il est représenté par les galeries Mehdi Chouakri (Berlin), Massimo Minini (Brescia, Italie), Lange & Pult (Suisse) et Ignacio Liprandi (Buenos Aires, Argentine).