Créations en partenariats

Aubusson tisse Tolkien

IMPRIMER
PARTAGER

L'imaginaire de J.R.R. Tolkien en tapisserie d'Aubusson

La Cité internationale de la tapisserie vient de signer une convention avec le Tolkien Estate pour la réalisation en quatre ans à Aubusson d’une série de 13 tapisseries et un tapis tissés à partir de l’œuvre graphique originale de J.R.R. Tolkien (1892-1973) qui a commencé à peindre et à dessiner alors qu’il était enfant, et a continué tout au long de sa vie.                   

Le projet "Aubusson tisse Tolkien" consiste dans le tissage de 14 illustrations sélectionnées conjointement par le Tolkien Estate et la Cité internationale de la tapisserie. 

Treize tapisseries murales seront tirées des œuvres offertes par l’auteur à ses enfants aux fêtes de Noël ainsi que des illustrations pour les célèbres ouvrages Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux.

La quatorzième œuvre, Numenorean Carpet, sera présentée au sol comme un tapis ; ce qui représentera plus de 130 m2 de tissage au total.

J.R.R. Tolkien, Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves, The Hobbit, chap. IX, 1937. Aquarelle sur papier. L'une des cinq aquarelles réalisées par l'auteur pour la première édition américaine de l'ouvrage The Hobbit. 
© The Tolkien Estate Limited 1937.

Cela prendra des mois de réalisation minutieuse au sein des ateliers artisanaux de tapisserie à Aubusson et en Creuse, selon les techniques de la tapisserie d’Aubusson telles que les a reconnues l’UNESCO en les inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2009.

La première étape consiste à réaliser les cartons servant de guides aux artisans lissiers pendant le tissage, à l'échelle des futures tapisseries, à partir des œuvres choisies : les dessins originaux de J.R.R. Tolkien. 

Un tel projet de mise en valeur de ce pan majeur du travail de l’auteur est inédit. Pour la première fois, il est traité tel un ensemble illustrant une mythologie "anglo-saxonne" à la manière des grandes tentures du XVIIe siècle, qui se saisissaient de sujets iconographiques tirés de grands cycles narratifs et œuvres littéraires. À l'instar de L'Histoire d'Alexandre d'après Charles Le Brun ou encore de L'Odyssée d'Ulysse d'après Isaac Moillon, c’est à la fois l’univers narratif et graphique de J.R.R. Tolkien qui va traverser les âges aux côtés de ses livres.

Portrait de J. R. R. Tolkien, datant vraissemblablement des années 1930. Bodleian Shelf Mark MS. Tolkien photogr. 10, fol. 2. © Tolkien Trust 1978, 1992

 

Courant 2017

- Création des 14 cartons à l’échelle des tapisseries finales, d'après les 14 illustrations :

Letter from Father Christmas, 1926
Letter from Father Christmas, 1928
Letter from Father Christmas, 1933
Glórund sets forth to seek Túrin
Halls of Manwë – Taniquetil
Mithrim
The Trolls
Rivendell
Bilbo woke up with the Early Sun in his Eyes
Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves
Conversation with Smaug
The Forest of Lothlórien in Spring
Orthanc
Númenórean Carpet

- Sélection des ateliers de lissiers de la région d’Aubusson-Felletin chargés des tissages, sur présentation d’échantillons ;

 

Les coulisses de ce projet qui renoue pour la première fois avec la tradition des grands ensembles de tapisseries narratives tissées d’après des œuvres littéraires aux XVIIe et XVIIIe siècles sont dévoilées à travers un atelier de présentation qui permet de comprendre le processus de fabrication des cartons destinés à guider ces tissages d’exception. 

Du 30 juin au 31 décembre 2017, les visiteurs de la Cité internationale de la tapisserie plongent dans l’univers de la Terre du Milieu, dans l’œuvre graphique et littéraire de J. R. R. Tolkien à travers un espace de présentation dédié au projet « Aubusson tisse Tolkien » au sein de sa plateforme de création. 

Les visiteurs peuvent y saisir notamment le travail autour de la réalisation des cartons des tapisseries et du tapis et comprendre le "making-off" d’un projet tissé monumental.

La préparation du carton qui fournit au lissier un guide précis et détaillé pour le tissage est en effet un travail essentiel (interprétation textile, choix de la gamme chromatique, ...).

Le premier carton à l’échelle de la tapisserie finale et prêt à être placé sous la chaîne du métier pour être tissé, est présenté en vis à vis de la la maquette, évoquant le travail de mise au point d’un atelier de cartonnier.

Le visiteur y découvre l’ensemble des illustrations destinées à être tissées et se plonger dans l’univers de la Terre du Milieu, du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, pour faire le lien entre J. R. R. Tolkien écrivain et J. R. R. Tolkien artiste.

Le tissage de la première pièce débutera à la mi-novembre 2017, pour une "tombée de métier" envisagée au printemps 2018.

Pour toute demande, question, précision, contactez-nous à l'aide du formulaire suivant :