Histoire des ateliers

La manufacture Brunschwig et Weil

IMPRIMER
PARTAGER

La manufacture Brunschwig et Weil est fondée en 1900 par MM. Brunschwig et Weil, probablement originaires de l’Alsace occupée, dans le quartier de la Terrade. Outre l’usine d’Aubusson, les deux associés possèdent une usine de tissage pour l’ameublement dans l’Aisne, à Bohain.

À Aubusson, la manufacture emploie plusieurs dizaines d’ouvriers dans la fabrication de tapis et de tapisseries. Elle possède son atelier de peintres, mais aussi sa propre teinturerie dans un bâtiment situé au fond de la cour et donnant directement sur la rivière. Les ateliers de tissage sont répartis dans un grand bâtiment principal, haut de trois étages et ouvert par de larges baies vitrées. Différentes sortes de tapis et de tapisseries, notamment pour l’ameublement, y sont produits.

La société Brunschwig et Weil ne se contente pas de ses activités à Aubusson. Elle possède une maison de vente au 24 ter avenue de l’Opéra à Paris et se constitue une collection qu’elle enrichit en y incluant par exemple des soies et cotons imprimés dans les meilleurs ateliers de tissage d’Europe. Jouissant d’une réputation internationale de qualité, Roger Brunschwig, le fils du fondateur, ouvre en 1925 des salles d’exposition aux Etats-Unis, à New York et dans d’autres villes américaines.

Avant la crise économique de 1929, la manufacture d’Aubusson disparaît mais la société Brunschwig et Fils poursuit ses activités, notamment de tissage, aux États-Unis. Alors que Roger Brunschwig est engagé dans la Seconde Guerre mondiale en tant que capitaine auprès des Forces françaises libres du général De Gaulle, sa femme reprend la direction de la société installée aux Etats-Unis, où a été rapatriée la collection constituée par Roger Brunschwig et son père. Ancienne styliste, Mme Brunschwig doit faire preuve d’initiative, privée des importations françaises : elle remplace, par exemple, la soie par de la toile de parachute et trouve des ateliers de tissage sur place pour faire imprimer les motifs.

Après la guerre, Roger Brunschwig reprend la direction de l’entreprise et importe à nouveau des tissus de France et d’Angleterre. La société élargira sa base de produits aux papiers peints et à la passementerie avant d’être rachetée récemment par Kravet Inc., leader mondial et plus grand distributeur de textiles de décoration et d’ameublement de l’industrie de la décoration.

L’usine d’Aubusson, quant à elle, est réinvestie par les établissements Bergo, fabricant de trousses de toilette en matière plastique, dont l’hippocampe encore présent sur la façade était le logo, puis par une activité de chambres d’hôtes.

Récemment, la restauratrice du Patrimoine Susanne Cussell-Bouret a investi l’étage de la manufacture pour y installer son atelier de restauration textile.

Texte d'après Romain Bonnot, enseignat d'histoire-géographie.